Ramiro ARRUE (1892-1971)

Retour

LOT N° : 446
DESCRIPTION :
Ramiro ARRUE (1892-1971) La Procession, vers 1923 Huile sur toile signée en bas à gauche 55 x 38 cm (Restaurations) Provenance: Ancienne collection Marc Légasse, par descendance. Bibliographie: Olivier RIBETON, Ramiro ARRUE (1892-1971) un artiste basque dans les collections publiques françaises, ed. Musée Basque, Biarritz,... Lire la suite

ESTIMATION : 30000 € - 40000 €

DATE ET LIEU DE LA VENTE :
MAISON DE VENTE
8, Rue Dominique Larréa 64500 SAINT-JEAN-DE-LUZ
Samedi 24 avril 2021 à 14:00

DESCRIPTION DÉTAILLÉE

Ramiro ARRUE (1892-1971) La Procession, vers 1923 Huile sur toile signée en bas à gauche 55 x 38 cm (Restaurations) Provenance: Ancienne collection Marc Légasse, par descendance. Bibliographie: Olivier RIBETON, Ramiro ARRUE (1892-1971) un artiste basque dans les collections publiques françaises, ed. Musée Basque, Biarritz, 1991, p. 22-23. Cette toile reprend le sujet d'une petite gouache (27,5 x 20 cm) conservée au Musée Basque de Bayonne. Cette gouache a fait l'objet d'un long et brillant commentaire de la part de Philippe Veyrin dans le Bulletin du Musée Basque, n°1-2, 1926, p. 20 à 24: "Au premier plan, un vieil etcheko-jauna vêtu d'un chamarra plissé, joint ses mains noueuses sur son béret. Derrière lui, un grand laboureur va les bras ballants, le regard lointain, semblant fixer quelque vision intérieur. D'autres jeunes paysans suivent, pareillement graves et sereins, jusqu'au dernier qui élève devant lui une roide bannière de soie blanche." (...) "La tendance dominante de son art consiste à synthétiser, par une composition savante et harmonieuse, par les lignes calmes d'un dessin très pur, l'expression la plus intime des ses paysages comme de ses personnages. Ainsi est-il parvenu à traduire, non seulement l'aspect extérieur, mais l'âme même des Basques et de leur pays". Il ne s'agit pas ici de reproduire une scène identifiée, mais Ramiro ARRUE utilise " ses souvenirs et ses émotions pour recréer de toutes pièces la scène qu'il a voulu peindre". La gouache a été donnée par Ramiro ARRUE au Musée Basque en 1924. La version de notre tableau, sur toile, est plus claire et joyeuse. Elle est certainement contemporaine de la gouache et met également en perspective les générations d'hommes et leur Terre natale, liés par les forces de l'esprit. Marc Légasse était un ami proche de Ramiro Arrue.